Ostéoporose : les 5 pires aliments pour vos os

Le calcium et la vitamine D sont reconnus par leurs bienfaits sur la santé. Leur consommation est fortement encouragée au détriment de certains aliments qui sont mauvais pour les os. Voici une liste des 5 éléments à bannir des recettes de toute personne souhaitant combattre l’ostéoporose. En cas de présence d’antécédents de cette pathologie dans la famille, il serait plus prudent de corriger ses habitudes alimentaires.

Les boissons à éviter ou à consommer avec modération

Consommé à l’excès, le café fait partie des aliments mauvais pour les os. Boire sans modération cette boisson chaude risque de nuire à la bonne absorption du calcium. Elle ne fait que favoriser l’élimination de cet élément nutritif dans les urines. L’idéal reste donc de se contenter d’une à deux tasses par jour. Si l’envie de boire vous dépasse, la consommation des aliments riches en calcium s’impose.

Le soda renferme un haut taux de caféine. Il contient aussi d’autres éléments empêchant l’absorption du calcium dans les meilleures conditions, notamment l’acide phosphorique. Favorisant la calciurie, cette boisson n’est pas bonne pour les os. Bien au contraire, sa consommation à l’excès risque de faire apparaître les principaux symptômes de l’ostéoporose.

L’alcool s’insère également parmi la liste des boissons qui sont mauvaises pour les os. Dès son absorption, il agit en tant qu’inhibiteur des ostéoblastes. Pourtant, ces cellules jouent un rôle important sur la minéralisation des os. La consommation excessive de l’alcool favorise ainsi la déminéralisation osseuse. Chez les personnes âgées, cette mauvaise habitude alimentaire peut provoquer des fractures.

Le sel, un des ennemis de l’os

Le sel constitue la clé de la bonne saveur. Toutefois, consommé à l’excès, cet ingrédient favorise l’évacuation du calcium dans les urines et les sueurs. Il ne faut donc pas dépasser la quantité maximale de 2 300 mg de sodium au quotidien. Cette bonne initiative évitera l’apparition des pathologies graves, notamment les maladies cardio-vasculaires et l’ostéoporose. Il serait plus sage de fuir à tout prix les aliments mauvais pour les os, comme les plats préparés, afin de réduire l’apport en sel dans les aliments consommés.

Le sel favorise d’une façon indirecte l’apparition des symptômes de cette pathologie en nuisant petit à petit à la résistance osseuse. Les os deviennent fragiles, suite au manque de calcium et de phosphore.

La viande, un aliment mauvais pour les os

La consommation excessive de viandes n’a jamais été bonne pour la santé. Les protéines d’origine animale suscitent la production des acides sulfuriques et phosphoriques par l’organisme. Pourtant, un pH acide ouvre naturellement vers la déminéralisation de l’os. Effectivement, les apports maximaux de protéines tous les jours sont limités à 46 g et à 56 g respectivement pour une femme et un homme.

Pour veiller à la bonne santé des os, il ne faut pas prendre la consommation des fruits, légumes et céréales à la légère. Ces ingrédients favorisent le bon équilibre entre les PH acide et base.

Le zinc pour lutter contre le vieillissement ?
Hypertension : il vaudrait mieux prendre votre traitement le soir