Où vivent les punaises de lit ?

punaises de lit

Bien qu’elles soient petites, les punaises de lit sont visibles à l’œil nu. Ces insectes se déplacent à la vitesse d’une fourmi. Leur durée de vie moyenne est évaluée à 5 ou 6 mois, mais lorsqu’ils sont en état de dormance, ces insectes peuvent vivre jusqu’à un an. Où se cachent les punaises de lit ? Trouvez plus d’infos dans l’article.

Les punaises de lit, toujours en plein dynamisme

Comment reconnaître les punaises de lit ? Les punaises de lit sont souvent de couleur brune, mais lorsqu’ils sont rassasiés, ces insectes hétéroptères deviennent rouges ou bruns foncés. Leur taille varie entre 4 et 7 millimètres. Si elles se mettent en état de dormance, les punaises de lit peuvent vivre jusqu’à un an ou plus, sans se nourrir.

Ces insectes sont très actifs, notamment la nuit. Ils vivent surtout dans la chambre à coucher. Les punaises de lit n’aiment pas la lumière. Elles se confinent dans des lieux sombres, peu accessibles et étroits. Pour obtenir des informations complémentaires, rendez-vous sur www.punaise-experts.fr.

Ces invités indésirables ont peu de conséquences néfastes sur la santé, mais ils dégradent la qualité de vie humaine, d’où l’importance d’une détection à temps. Cette mesure de prévention permet de contrôler efficacement l’infestation de ces insectes.

Plusieurs indices permettent de détecter la présence de ces derniers dans votre maison. Parmi ceux des taches noires sur les housses, les draps, le sommier ou encore le matelas. Ces marques découlent des excréments de ces insectes. La présence de peaux de punaises ou d’œufs à côté du dormeur est aussi un signe courant. Ces traces sont souvent visibles dans le lit. Les piqûres des punaises de lit provoquent des démangeaisons. Elles ressemblent à celles des moustiques.

Les punaises de lit vivent au plus près des personnes

Avant leur infestation, les punaises de lit ou punaises de bois se cachent près du lieu où elles se nourrissent, à savoir sur le matelas et le sommier. Depuis, les insectes piqueront le dormeur pendant son sommeil. Lorsque l’infestation se propage, les punaises se dispersent dans la chambre à coucher et y prennent refuge. À un certain niveau, elles atteignent les autres pièces de la maison. Les cachettes habituelles de ces insectes sont les coutures, le sommier, les ourlets, les linges de lit, la tête de lit, les valises et les meubles de chambre. Les punaises de lit vivent aussi sur les tapis et les rideaux. Elles peuvent se proliférer un peu partout dans la pièce, sur l’horloge, derrière les plinthes, sur les prises électriques, sur le plancher…

Les modes de propagation des punaises de lit sont multiples, par contact avec des objets usuels infestés (habits, oreillers, sacs à main, etc.), pendant un voyage (dans les valises, sur les vêtements…)… Ces insectes peuvent aussi se développer lors de l’achat d’articles infestés (dans les friperies, les marchés aux puces, etc.) ou durant la collecte de mobilier infestés dans la rue.

Le bazar attire les punaises de lit

Le nom des punaises de lit est plus ou moins un abus de langage. Ces insectes ne vivent pas seulement dans le lit. Comme dit précédemment, ils peuvent se cacher dans plusieurs endroits de la maison. La détection des punaises de lit peut se faire le jour comme la nuit. Une pièce encombrée et en désordre attire ces insectes. Pensez donc à désencombrer la chambre pour procéder à l’inspection. Ne pensez pas pour autant que les punaises de lit vivent dans les cheveux. En général, lorsqu’ils sont nourris, ces insectes retournent dans leurs cachettes habituelles.

Sachez que les punaises de lit peuvent se déplacer entre les murs. Ces insectes rampent aussi jusqu’aux portes. En cas de problème de prolifération de punaises, inspectez les pièces voisines. Ces insectes peuvent se proliférer dans tout type de bâtiment (résidence individuelle, entreprise, local commercial…).

Les chiens sont vos meilleurs alliés pour la détection de punaises de lit. Leur flair détecte efficacement et rapidement ces insectes, leurs œufs ainsi que leurs cachettes. De nombreux professionnels en détection de punaises choisissent ainsi de collaborer avec ces animaux de compagnie.

Comment prévenir la prolifération de ces insectes ?

Pour réduire les lieux de cachettes des punaises de lit, évitez l’accumulation d’objets dans votre demeure. Ne laissez pas traîner des choses par terre. Lorsque vous achetez des habits usagés, inspectez-les soigneusement avant de les porter à nouveau. Mettez les vêtements achetés dans des sacs hermétiques. Une fois à la maison, suivez les consignes établis pour traiter les textiles et les articles usagés. Évitez l’acquisition d’objets en mauvais état ou laissés sur les trottoirs. Ces articles sont facilement accessibles par les insectes malveillants. Les sommiers ou matelas usagés doivent être traités dans une housse anti-punaise avant d’être réutilisés.

Quand vous êtes en voyage, placez votre valise sur les supports de bagages. Ne rangez pas vos habits et effets personnels dans les tiroirs. Évitez également de les placer sur les sols. Inspectez rapidement la chambre, notamment le lit. En cas de détection de punaises de lit, mettez vos affaires dans un sac en plastique en attendant le traitement. De retour chez vous, placez vos bagages sur une surface dure et inspectez-les. En cas de présence de punaises, procédez à un traitement de votre valise et de son contenu.

Les punaises de lit sont des hématophages qui ne se nourrissent que sur des mammifères à sang chaud. La particularité de leurs pièces buccales leur permet de piquer les hôtes à travers les téguments. Certes ces insectes ne sont pas de bons compagnons, mais ils ne sont pas pour l’instant conducteur de maladies graves. Cette hypothèse pourrait changer au fil du temps, d’où l’importance d’une lutte contre ces invités indésirables.

Un problème de nuisibles à Paris : faire appel à un spécialiste
Comment éradiquer les cafards de votre logement à Paris ?