Sexe : le secret d’une libido au top à la ménopause

L’appétit sexuel diminue avec l’âge, c’est un propos qui ne tient pas debout suite à de nombreuses révélations de recherches scientifiques. Il est temps de remettre les idées en place pour ne pas exalter les femmes qui selon l’étude, 85 % ont une vie sexuellement active au-delà de la ménopause. Nombreux cas plus confirmant sont encore révélés que plus de 60 ans, les femmes ont une libido intense et le désir sexuel est éveillé régulièrement. Quel est donc le secret d’une libido au top de la ménopause ?

Femmes ménopausées et la libido : quel est le secret ?

La misogynie de la ménopause est un de facteur qui éteint la libido mais, en aucun cas l’âge chez une femme. C’est le sentiment de vieillissement du vécu de la cinquantaine qui tue l’envie sexuelle. Elles se voient moins désirables et se sentent exaltées de sa vie sexuelle. Ce facteur est amplifié par la considération sociale de la ménopause comme la fin d’une vie sexuelle active. Ce n’est le cas, il faut voir la réalité d’une autre manière.

La ménopause est synonyme de l’accomplissent de certains rôles en tant femme et entant que mère. De ce fait, la ménopause témoigne le commencement d’une autre vie sexuelle que la fin, parce que c’est le moment où les femmes se libèrent des emprises des règles et des contraceptions. Se détacher de cette perception est le secret de la libido après la ménopause.

Anticiper les phénomènes naturels

La plupart des femmes se remettent en question de l’encéphalogramme d’envie sexuelle par les changements hormonaux. Cette situation bouleverse la vie sexuelle des femmes suite à l’interruption des sécrétions d’hormones notamment l’androgène et l’œstrogène. Ce cas est naturel et atteint une femme sur deux.

La conséquence est la sécheresse vaginale. Par contre, des traitements médicaux sont pourvus pour solutionner comme les lubrifiants vaginaux disponibles sous souscription médicale. Ce phénomène naturel n’est pas synonyme de perte de la libido, certaines femmes ont pu même affirmer qu’elles sont femmes fontaines à l’âge de 50 ans.

Les feelings pour rebooster la libido

Le terme médical décrivant la baisse de libido s’appelle anaphrodisie ou désir sexuel hypoactif. De plus en plus de femmes ont rencontré ce souci après la ménopause, mais ce n’est pas une fatalité. La solution réside dans l’effort du couple à réveiller le feeling et le désir de chacun. N’hésitez pas à en discuter entre vous afin de vous redécouvrir à nouveau.
Pour ce faire, l’utilisation de sextoys peut aider. Vous trouverez dans une sexshop ou une boutique en ligne plusieurs types d’accessoires coquins spécifiquement conçus pour aider les couples à retrouver l’envie sexuelle. Selon l’objectif recherché, vous pourrez choisir des lovestores, des jouets et jeux coquins, des tenues sexy pour un jeu de rôle, etc. Quoi qu’il en soit, le secret réside sur le partage réciproque du feeling comme les mots doux ou les mots d’amour.

Quelles sont les aides pour une maison de retraite ?
Jouer pour prévenir la perte de mémoire liée à l’âge